Littérature classique

Par quoi je commence? #1 Littérature classique

Lorsqu’on adore un genre littéraire, il est parfois difficile de se lancer et d’en tenter un autre. Alors pour vous aider, je me suis dit que j’allais vous suggérer quelques livres de chaque genre et qui me semblent assez accrocheurs pour vous tenter voire, pourquoi pas, vous faire aimer autre chose?

Ce mois-ci, ce sera la littérature classique!

  Vous connaissez tous Marcel Pagnol? Ses mémoires sont vraiment magnifiques. Avec une plume simple mais poétique, vous allez adorer vous promener dans les collines provençales si chères au cœur de l’auteur. Comprenant 4 tomes, vous pouvez aussi regarder les films qui fleurent bon l’été!

« Parce que j’ai maintenant des petits enfants, j’ai souvent envie de raconter des histoires: c’est la fonction naturelle des grands-pères, et peut-être leur plus grand mérite.
Le mien me racontait Peau d’Ane, la Belle et la Bête, Riquet à la houppe… Pour moi, j’ai préféré vous raconter l’enfance d’un petit garçon, qui fut aussi celle de vos grands-pères, et qui n’est peut-être pas très différente de la vôtre, car les petits garçons de tous les pays du monde et même de tous les temps ont toujours eu les mêmes problème, la même malice, les mêmes amours. »

 


  Le deuxième livre que je vous propose est La petite Fadette de Georges Sand. Avec finesse, il raconte les paysans d’antan sur un fond de légendes. De nombreux thèmes y sont abordés comme les croyances un peu païennes, la place des femmes et la manière dont la gémellité était traitée à l’époque. Un livre magnifique, écrit par une grande plume française!

« Dans le pays, on l’appelait la petite Fadette, car elle avait la taille d’un farfadet et les pouvoirs d’une fée. Comme sa grand-mère, elle guérissait les hommes et les animaux. Landry, l’un des jumeaux de la ferme voisine, tombe amoureux d’elle. Mais l’amour d’une sorcière est mal vu dans cette famille, et il rend malade de jalousie Sylvinet, l’autre «besson». Après La Mare au diable et François le Champi, c’est le troisième roman champêtre de George Sand. Elle y exprime tout ce que la vie lui a appris. L’apparence des êtres ne compte pas, il faut percer l’écorce. La richesse des filles ne fait pas leur bonheur et l’amour est difficile à construire. Son désir inassouvi est là, aussi, d’un amour qui durerait toujours. La Petite Fadette illustre le grand dessein de George Sand : enseigner le respect de Dieu, de la nature, de la sagesse, de l’amour.« 

 

Alors, ça vous tente?

 

9 réflexions au sujet de “Par quoi je commence? #1 Littérature classique”

  1. Deux gros coups de coeur pour moi, des livres que j’ai lus et relus. Numéro 4 adore La Petite Fadette ! Elle a ses propres exemplaires vintage ! D’un certain côté c’est un peu l’Orgueil et Préjugés français… 😏

    J’aime

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s