Divers

Festival New Romance de Cannes 2017

Je dois bien reconnaître que ce Festival a été pour moi bien meilleur que l’an dernier…et fructueux aussi!!!

Tout d’abord, bravo à Hugo Romance pour les améliorations qu’il y a eu. Il faut dire que l’an dernier lors de la première édition, les débuts ont été un peu délicats ce qui est normal puisque c’était une première. En effet, des activités avaient été annulées et mes amies et moi avions fortement regretté l’absence de Jay Crownover (mais bon, là c’est juste pas de chance). Bref, le cadre avait tout de même été magnifique et le beau temps présent!

Cette année, nous avons eu l’honneur d’aller à Cannes. Et il nous a semblé (je parle pour mes amies et moi hein!) qu’il y avait plus d’auteures. De plus il y avait beaucoup de livres en avant-première et nous avons apprécié cette opportunité à sa juste valeur (le porte monnaie a moins apprécié lui!) d’autant que pour 2 livres achetés, 1 livre était offert! Et comme j’en ai eu 2 en cadeaux, je compte aussi vous les faire gagner!

Armées de notre Pass Salon (il comprenait uniquement l’accès au salon et à la librairie) nous avons pu rencontrer toutes les auteures que nous voulions et plus encore!

Je vous présente donc les auteures rencontrées avec les titres dédicacés entre parenthèses.

Pour ce qui est de la Team anglophone, la barrière de la langue a malheureusement fait son œuvre et il nous a été difficile de créer un lien. Cependant, nous avons pu tout de même échanger quelques mots et plaisanteries et vraiment, c’était génial!

Tarryn Fisher (Le songe) et Mélanie Harlow (Si nos chemins se croisent) était un peu réservées voire intimidées. Il faut dire aussi que je ne les connaissait pas, ni elles ni leurs livres, je les ai découverts sur place, alors du coup, difficile d’aborder un sujet. Elles ont cependant été très abordables et souriantes. De même pour Abbi Glines (Sous la lumière) qui semblait encore plus  discrète mais qui est restée vraiment très gentille.

Colleen Hoover (November 9) avait une queue tellement longue qu’il était difficile de trop s’attarder (ça aurait pu être dangereux avec toutes les fans qui attendaient 😀 )

 

Vi Keeland (Cocky bastard) a bien rigolé quand je lui ai dit que je voulais une chèvre et m’a demandé comment donc on disait « a coat » en français. Avec mon accent du sud, je lui ai fait laborieusement répéter « chèvreeeeee » et elle a eu l’air d’apprécier la situation!

J’ai enfin pu dire à Alessandra Torre (Black lies) que son livre m’avait totalement surprise et que je n’avais jamais vu un héros de ce genre-là. Elle a apprécié le compliment!

 

Nous avons eu le bonheur mes copines et moi de revoir Brittainy C. Cherry (The fire, The silent waters) et de lui demander si elle connaissait les beaux mecs de ses couvertures et elle a volontiers reconnu que celui de The silent waters était vraiment canon en vrai! On a aussi dit que la couverture de The gravity of us était « so hot » ce qu’elle a confirmé en riant. Devant notre déception lorsque nous avons découvert qu’il ne faisait pas parti des avant-premières, elle nous a gentiment dit qu’il serait peut-être là le lendemain. Hélas, cela n’a pas été le cas.

Enfin, nous avons rencontré Jay Crownover (Marked men 1 et 3). Drôle, naturelle (elle était pieds nus 😀 ) elle a été super adorable et tactile: j’ai même eu des compliments sur mes tatouages et un gros câlin! Pour nous, c’était LA rencontre que nous attendions cette année et elle a été magique!

Pour ce qui est de la Team française, je tire mon chapeau à Hugo Romance qui a su la mettre bien plus en avant et qui en plus de nous avoir dégotté des auteures talentueuses, nous a permis  des rencontres vraiment géniales!!!

Tout d’abord, j’attendais C.S. Quill (Burning games) avec impatience! J’avais échangé avec elle sur Instagram, et je voulais absolument lui prendre le tome 1, Burning dance en double pour vous en faire gagner un exemplaire (ouais je sais, je suis sympa :p) Le tome 1 n’ayant pas été édité (on a toujours pas compris pourquoi mais on espère que Hugo Roman va y remédier), je vous ai tout de même pris le tome 2. C.S Quill a gentiment signé et nous avons pu papoter un bon moment.

Nous avons ensuite rencontré la piquante Gaïa Alexia (Adopted love). Soyons honnête, je n’ai voulu son livre que parce que sa couverture est fabuleuse! Heureusement ma copine l’a lu et elle confirme, le livre est génial! Et le top, c’est que Gaïa connaît personnellement le type de la « fameuse » couverture puisqu’elle a pris elle-même la couverture! Ouais, y a des veinardes dans la vie!

Ma copine M. après avoir pesté contre l’absence de Jane Austen dont elle avait eu un livre en cadeau (oui, on aime rire avec les copines!)  a rencontré en plus Morgane Moncomble (Viens, on s’aime). Et, si je n’ai pas acheté son livre (rapport à la crise cardiaque de mon banquier) j’ai trouvé cette jeune fille vraiment adorable! Nul doute que je lirai son livre un jour!

Enfin la surprise du dernier jour, ce fut Battista Tarantini. A début du salon, on avait repéré une couverture. Mais alors THE couverture! Après moultes recherches sur le net, nous n’avons rien découvert. Rien du tout! Et lors d’une pause cigarette dehors, nous avons rencontré une fille vraiment sympa qui nous a dit que le livre n’était pas sorti mais l’auteure dédicaçait des cartes avec résumé et couverture dessus! Après avoir donc découvert l’existence de Z, garagiste de son état et beau gosse de la couv’ en question, nous avons foncé voir Battista histoire d’en savoir plus sur ce livre (et savoir si Z réparait les clios, vu que je dois changer mes pneus, tant qu’à faire!) Bon si il ne s’occupe pas de ce genre de voitures, l’auteure nous a certifié que le livre Heroes sortirait en janvier! Et croyez moi, mes copines et moi avons hâte!!!

Voilà pour ce qui est de nos rencontres! En plus, le staff était vraiment génial, souriant, toujours prêt à répondre à nos questions ou nous guider! Vraiment une super équipe!

Hors festival, ma copine B. a elle découvert que ses pauses clopes étaient franchement une bénédiction (mais c’est mauvais pour la santé!) Lors de la première, la personne qui nous a guidé vers Z, euh pardon, Battista Tarentini, nous a aussi permis de rencontrer la jeune Amheliie. J’ai son livre Patriotes dans ma pal depuis un moment et la gentillesse d’Amheliie m’a convaincue de le lire très vite. Ma copine était aux anges parce qu’elle connait ses écrits depuis plus longtemps et était déjà une grande fan. Et le pompon, c’est qu’après sa deuxième pause clope, on l’a vue revenir avec l’autographe de Lanabellia sur son badge!

Comme quoi, au hasard du festival on peut faire de chouettes rencontres!

Au fait un grand merci à Alicia de la chaîne Moody take a book qui a gentiment signé un autographe pour ma fille!

Bref, ce fut un week-end merveilleux, entre copines, au repos, à lire, rire et rencontrer des personnes formidables!

Vivement l’an prochain qu’on recommence!

 

 

7 réflexions au sujet de “Festival New Romance de Cannes 2017”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s