Fantasy

#197 Shades of magic de V.E. Schwab (1/3)

Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur…
Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé.

Note: 3.5/5

Mon avis:

Ce livre a été une vraie surprise dans le sens où je ne savais pas du tout dans quel univers j’allais tomber.
Composé de longs chapitres, eux-mêmes découpés en plusieurs parties, il m’a semblé que le début se trainait un peu. En effet, lors des cents premières pages environ, il ne se passe pas grand chose. Pourtant, dès que « l’élément perturbateur » arrive, tout s’enchaîne et l’histoire prend un tout autre rythme! Cependant, il est appréciable que l’auteure ait posé correctement les bases de son univers et nous ait permis de mieux connaître les personnages.
J’ai beaucoup aimé l’idée des Londres parallèles. Les visiter tous aide à se familiariser avec le vocabulaire et l’univers créé et somme toute assez riche. De plus j’ai adoré le fait que les personnages ne soient pas tous si lisses et parfaits.
Kell est, certes, de la famille royale et un grand magicien, mais il n’en reste pas moins un trafiquant qui transgresse la loi. Pourtant, je l’ai trouvé extrêmement touchant dans son manque affectif. Son enfance reste mystérieuse et j’espère en apprendre plus dans les autres tomes.
Lila est vraiment géniale. Elle remet à sa place Kell lorsqu’il se plaint ou fait des erreurs, elle se bat vraiment bien et ne semble avoir peur de rien. Comment ne pas s’attacher à cette voleuse qui se bat dans son Londres natal pour survivre et se donner une vie meilleure? Pourtant, c’est sans ciller qu’elle tue lorsque c’est nécessaire!
Rhy, le frère de Kell n’apparaît pas beaucoup. C’est un Prince, il est orgueilleux, vaniteux pourtant, il aime sincèrement son peuple et adore Kell par dessus tout. C’est un personnage intéressant et j’ai hâte de voir comment il va évoluer
C’est cette complexité que l’on retrouve chez tous les personnages que j’ai aimé. Rien n’est toujours tout blanc ou tout noir dans ces mondes (et c’est vraiment le cas de le dire!).
L’aventure en elle-même est très agréable à découvrir, bien que sanglante. Et si le livre est gros (plus de 500 pages), il se lit vite et très bien. De plus, à la fin, de nombreuses questions restent en suspend et donne vraiment envie de poursuivre!


Tomes suivants
Shade of shadows
Shades of light

7 réflexions au sujet de “#197 Shades of magic de V.E. Schwab (1/3)”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s