Bit-lit, Young adult

#209 Les vampires de Manhattan de Melissa de la Cruz (1/8)

Il n’y a pas plus glamour que Mimi et son frère Jack au lycée ultra chic Duschene, à New York. Snobs et branchés, ils forment avec leurs amis un club très select.Theodora, qui est plus vintage que Prada, n’est pourtant pas insensible au charme du très sexy Jack. Pourquoi un garçon si populaire s’intéresse-t-il soudain à elle? Quel rapport avec Aggie, une élève retrouvée morte, vidée de son sang? Theodora est déterminée à le découvrir quand apparaît sur sa peau un entrelacs de veines bleutées qui lui glace le sang.Elle non plus n’est pas une fille tout à fait comme les autres…
Note: 3.5/5

Mon avis:

Ne sachant pas à quoi m’attendre même si le titre est explicite, je dois dire que pour une bit-lit jeunesse, j’ai été agréablement surprise.

En effet, l’auteure prend pour base l’histoire d’une colonie disparue, arrivée en Amérique sur le Mayflower. D’un mystère réel, Melissa de la Cruz en a tiré une histoire vraiment sympa et originale.

L’autre originalité de cette histoire, c’est que l’on suit de manière alternée 3 ados issues de la haute bourgeoisie New-Yorkaise. Et même si la narration d’un point de vue omniscient peut gêner parfois, j’ai, personnellement beaucoup aimé.

Théodora Van Alen est une jeune fille un peu à part. Certes elle est dans un lycée de riches, pour autant, elle ne fait pas étalage de sa fortune et ses tenues vestimentaires font tâche au milieu des pimbêches qui l’entourent.
Bliss Llewellyn est nouvelle et, pour se faire rapidement accepter, elle n’hésite pas à fréquenter la « reine » de l’école. Pourtant, dès le début, on la sent différente.

Mimi Force est l’archétype de la snob hautaine et détestable. Et si Théodora et Bliss semblent se chercher et se sentent à part, Mimi sait parfaitement ce qu’il en est.

Les révélations se font au compte gouttes. Dès le début, on sait qu’il se trame quelque chose. Certaines phrases sibyllines çà et là nous le font comprendre mais les vraies informations sont longues à venir pour autant, cela ne nuit absolument pas au rythme de l’histoire. Au contraire, j’ai beaucoup aimé rencontrer tranquillement les personnages et en apprendre plus peu à peu que cela soit du côté historique que du côté fantastique.

Voilà donc pour moi un premier tome de présentation bien écrit qui se termine de manière à donner envie de poursuivre. J’espère que la suite sera toute aussi prenante, mais avec un peu plus d’actions maintenant que tout l’univers est bien posé!


Tomes suivants
Les sang-bleu
Les sang-d’argent
Le baiser du vampire
Le secret de l’Ange
La promesse des Immortels
Les portes du Paradis
Bloody Valentine

 

10 réflexions au sujet de “#209 Les vampires de Manhattan de Melissa de la Cruz (1/8)”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s