Biographie

#278 La promesse de l’aube de Romain Gary

C’est l’histoire d’un amour fou, celui d’une mère pour son fils. Un amour si absolu qu’on en retrouve jamais d’équivalent. Avec tendresse et humour, le double lauréat du prix Goncourt fait le récit de son enfance et de son adolescence, jusqu’au année de guerre.
Romain naît en Pologne. Sa mère, une ancienne actrice Russe, a pour lui des rêves de grandeur: il sera un grand homme, un grand artiste. Fervente admiratrice du pays de Victor Hugo, elle l’emmène vivre en France. Porté par cette folle ambition et cet amour exubérant, Romain Gary fera tout pour exaucer les rêves de celle qu’il aime.

Note: 4/5

Mon avis:

Au début, j’ai eu un peu de mal a accrocher. Les chapitres et les phrases sont longs, et il faut bien dire que c’est une meilleure qualité de français et de vocabulaire que l’on peut trouver aujourd’hui.

Pourtant, bien vite, je me suis attachée à cette femme incroyable qu’était la mère de Romain. Petite, a l’apparence frêle, elle n’en reste pas moins une femme forte, déterminée, pleine de certitudes quant à l’avenir de son fils chéri. Mère célibataire, tous deux ont affronté beaucoup d’épreuves. Mais  jamais, Romain Gary n’a manqué de nourriture, de vêtements chauds et encore moins d’amour. Prête à tout, Nina se battra tout au long de sa vie, cumulant les travails malgré la fatigue, la vieillesse, la maladie. Elle n’aura aimé que deux personnes: le père de Romain et son fils. D’un amour absolu, fusionnel, un amour que l’on peut parfois trouver trop violent même mais qui, on le verra plus tard, sauvera la vie de Romain pendant la guerre d’une manière étrange certes, mais pourtant…

Romain va grandir avec cet amour parfois dérangeant mais n’ayant qu’un but: réaliser les rêves de sa mère. Étant donc obligé de devenir quelqu’un d’important, il va devoir chercher sa voie. Et avec beaucoup d’autodérision il va s’essayer à une multitude  d’activités comme le chant, le violon ou le dessin pour finalement accepter qu’il n’a aucun talent pour cela. Qu’a cela ne tienne, il sera écrivain! Sa mère le veut diplomate, il le sera!

Tout au long des pages, Romain se construit par amour pour sa mère. Malgré les humiliations qu’elle va lui causer tant elle a de l’ambition pour lui au point de le crier a tout le monde, il va tout assumer. Avec humour, dérision mais surtout respect et un amour infini, il va rendre sa mère heureuse, quoi qu’il lui en coûte.

Et si j’ai quelque fois ri, j’ai aussi énormément était émue. Lorsqu’il parle de ses années de guerres, l’auteur n’oublie aucun de ses camarades qui sont tombés. Les mots sont bouleversants, les introspections qu’il se fait en analysant la guerre, sa mère et les conséquences d’un tel amour sont fines et si justes! J’ai eu souvent une boule dans la gorge car l’émotion était forte.

Et puis la guerre prendra fin. La correspondance entre la mère et le fils prendra fin sur une note étrange car il sentira dans la dernière lettre un Adieu. Ne l’ayant pas vue depuis plusieurs années, Romain Gary va apprendre que celle qui l’aime le plus au monde est morte. Avec une volonté incroyable, il aura réalisé tous ses vœux: il sera héros de guerre, ambassadeur, grand écrivain.

Et comme promis, il aura fait de sa mère une femme célèbre, exactement comme elle le méritait!

7 réflexions au sujet de “#278 La promesse de l’aube de Romain Gary”

  1. Quelle belle chronique ! Qui donne bien envie de lire le livre, même si je pense que mon jugement envers la mère serait bien plus sévère que le tien. De ce que tu en dit c’est un comportement maternel abusif et finalement très égoïste : refuser la liberté de choix à son enfant par amour est cruel…

    Aimé par 1 personne

    1. Je conçois que ça peut en effet être cruel. Mais dans leur situation, je pense que c’était la seule chose qui a permi à cette mère de tout affronter debout sans jamais baisser les bras. Et ça a donné une sacré volonté a son fils!

      Aimé par 1 personne

      1. Mais a-t-il été heureux ? D’après ma fille aînée la dualité ressort clairement dans la film. Après tout est dans l’interprétation et le ressenti personnel, c’est vrai.

        J’aime

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s