Bit-lit

#252 Les vampires de Manhattan de Melissa de la Cruz (8/8) | Bloody Valentine

Les vampires ont des pouvoirs qui vont au-delà de la compréhension humaine : une force qui défie toute logique, une vitesse que même une vidéo ne peut pas capturer, le changement de forme et bien plus. Mais en matière de cœur, personne, ni même les vampires à la beauté saisissante et atrocement riche, n’a le contrôle total.

Note: 3.5/5

Mon avis:

Très intéressant, ce hors-série nous raconte des évènements antérieurs qui ne furent qu’évoqués dans les tomes précédents.

Ainsi nous découvrons comment Oliver va parvenir à se détacher de Theo après qu’elle l’ait quitté. Le baiser sacré créant une vraie dépendance, le jeune homme est en grande souffrance psychologique mais sa rencontre avec une douce sorcière va le sauver. J’ai d’ailleurs adoré comprendre que cette fantasque Freya n’est autre que l’une des sorcières Beauchamps, autre série de l’auteure que j’avais bien aimé.

Ensuite, nous suivons Allegra qui rencontre, à 16 ans le père de Theo. Jeune fille éprise de liberté, elle étouffe totalement sous la surveillance de sa mère et de son frère Charles. Elle ne se souvient toujours pas de ce qu’il s’est passé à Florence des siècles auparavant, pourtant, elle sent bien qu’elle s’éloigne de son frère et l’ambivalence de ses sentiments est bien écrite. Entre l’amour et le devoir, elle va devoir choisir.

Enfin, nous allons savoir ce qu’il s’est passé juste avant les noces de Theo et Jack. La présence de Oliver et Bliss ajoute du rythme à ce passage et c’est tant mieux car bien souvent, les chapitres du jeune couple étaient assez ennuyeux.

Encore une fois, je déplore l’absence de réponses quant à Bliss. J’aurais aimé avoir plus de détails sur sa rencontre avec sa meute.

Bilan de la saga

Tout au long de ces 8 livres j’ai beaucoup aimé cet univers qui mêle religion et mythes vampiriques. Les personnages étaient intéressants et attachants bien que les héros principaux soient les plus fades selon moi. Mimi, Bliss, Allegra et Oliver avaient bien plus de reliefs et j’ai de loin préféré leurs passages. Il y a eu aussi quelques longueurs mais je suis contente d’avoir persévéré parce que j’ai eu de très bonnes surprises et je n’ai pas vu arriver les révélations finales!

 


Tomes précédents
Les vampires de Manhattan
Les sang-bleu
Les sang-d’argent
Le baiser du vampire
Le secret de l’Ange
La promesse des Immortels
Les portes du Paradis

 

8 réflexions au sujet de “#252 Les vampires de Manhattan de Melissa de la Cruz (8/8) | Bloody Valentine”

  1. c’est bien quand les hors-séries apportent des détails interessant même si tu n’as pas eu toute tes réponses. Quant à la saga en elle-même, je ne suis pas sur que j’aurais le courage de me lancer et l’aspect religieux que tu soulèves me refroidit un peu

    Aimé par 1 personne

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s