SF, Young adult

#286 Les chroniques lunaires de Marissa Meyer (1/5) | Cinder

À New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire un paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare les robots et sa famille adoptive. À seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches les plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre. 
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !

Note: 4/5

Mon avis:

Cela fait très longtemps que l’on me conseille cette série. Plusieurs années même. Et enfin, cette année, je me lance.

Tout d’abord, j’ai été très surprise par cet univers tout nouveau. J’ai même eu du mal à vraiment rentrer dedans tant tout me paraissait étrange.

Moitié humaine et moitié cyborg, Cinder et tout a fait comme la princesse du conte de fées. Elle n’a vraiment pas de chance. Affublée d’une belle-mère et d’une demi-soeur odieuses qui la traitent comme une domestique, elle a heureusement l’amour de son autre demi-soeur. Malheureusement, quand on s’imagine que la situation de Cinder ne pourrait pas empirer, le destin s’acharne encore. Pourtant Cinder est une sacrée battante. Pas un instant elle ne baisse les bras! C’est un personnage droit et fort que j’ai tout particulièrement apprécié.

Kai quant à lui pourrait tout à fait être le prince rebelle. Mais je dois dire que sa situation est tout aussi détestable que celle de Cinder. Leur rencontre tout a fait fortuite va leur offrir une petite lueur d’espoir avant bien sûr que les évènements ne s’enchaînent! Kai fait alors preuve d’une noblesse d’esprit incroyable et je l’ai trouvé très courageux. C’est un garçon, qui dans d’autres circonstances, pourrait s’avérer être plein d’humour et très agréable!

Bien qu’il y a ait beaucoup de surprises et de révélations, il reste énormément de questions en suspend. Le fait que la Lune soit une planète habitée m’a un peu déstabilisée mais son peuple m’a beaucoup intriguée. La Reine Levana est détestable au possible et lorsqu’elle apparaît, l’ambiance devient anxiogène et dérangeante. Elle dégage quelque chose de terriblement malsain mais en même temps elle intrigue et est fascinante!

Quant a la fin, elle est d’autant plus palpitante qu’un nouveau héros apparaît, non sans rappeler un autre personnage de conte bien connu!


Tomes suivants
Scarlet
Cress
Levana
Winter

5 réflexions au sujet de “#286 Les chroniques lunaires de Marissa Meyer (1/5) | Cinder”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s