M/M

#295 Fierté de Sarina Bowen & Elle Kennedy (1/2) | En mâle de toi

Jamie n’a jamais compris pourquoi Wes, son meilleur pote, a cessé de donner signe de vie l’année de leurs dix-sept ans, après cette soirée à deux un peu limite, certes, mais trop arrosée pour être prise au sérieux… Cinq ans plus tard, leurs chemins se croisent de nouveau à l’occasion d’une compétition de hockey. Jamie reproche à Wes son long silence. Wes explique alors qu’il est gay. Un aveu qui risque bien de faire vaciller leur lutte sur la glace et, surtout, leurs existences…

Note: 4/5

Mon avis:

Le hockey est un monde de sportifs et y imposer son homosexualité n’est pas simple. Pourtant, Wes ne l’a jamais cachée. Ni a ses supérieurs, ni ses coéquipiers. Cependant, même si il l’assume, il a ses propres limites. Wes est un garçon attachant et sous ses dehors sûrs de lui, il cache un grand manque affectif et il n’a plus tant confiance en lui lorsqu’il s’agit de Jamie. Et ce n’est pas étonnant vu les parents franchement pas aimables qu’il a.

Totalement hétéro, Jamie est surpris lors de l’aveu de Wes pour autant, ce qui le gêne, c’est que ce secret les a éloignés! En couple avec une jeune fille qui semble en attendre plus de lui, il ne se sent pas amoureux. Il ne l’a même jamais été. Mais voir son meilleur ami sous un angle différent va réveiller de vieux souvenirs d’ados et le pousser à se remettre en question. Mais même si il a du mal à croire à son homosexualité soudaine, Jamie ne va jamais se fermer d’autant que connaissant sa famille adorable, il sait qu’il sera soutenu.

L’histoire est très belle et les personnages bien travaillés. Totalement dans l’opposé (Wes, homo confirmé, n’assume finalement pas tant que ça par moment, tandis que Jamie, hétéro de base, va s’ouvrir totalement et le partager volontiers avec sa famille) il est intéressant de voir leur évolution au fil des pages. De plus, l’homophobie est abordée, de manière rapide certes, mais elle pèse cependant pas mal dans l’histoire sans pour autant la rendre lourde et anxiogène.

J’ai passé un excellent moment et j’ai trouvé que les plumes de Sarina Bowen et d’Elle Kennedy, que je connais individuellement, se mariaient très bien. Elles abordent un sujet délicat correctement, il y a une touche d’humour, de l’émotion et beaucoup de remise en question! J’ai hâte de lire la suite!


Tome suivant
Coming out

5 réflexions au sujet de “#295 Fierté de Sarina Bowen & Elle Kennedy (1/2) | En mâle de toi”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s