Romance

#341 La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte de Colleen Oakley

Jubilee Jenkins souffre d’un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain (pour résumer aux gens). Après un épisode qui a failli lui coûter la vie, elle décide de ne plus sortir de chez elle. Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Elle trouve refuge à la bibliothèque municipale, où elle décroche un travail, et y rencontre Eric Keegan, un homme divorcé qui vient de s’installer en ville avec son fils adoptif, un petit génie perturbé. Bien qu’il ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme… Ces trois-là n’étaient pas destinés à se croiser et pourtant seule leur rencontre va leur permettre de s’ouvrir à la vie et à l’amour, formant ainsi un trio irrésistible.

Note: 3.5/5

Mon avis:

J’ai trouvé ce sujet particulièrement original et intéressant. C’est d’ailleurs ce qui m’a attiré dans ce livre. Malheureusement, je reste sur un sentiment en demi-teinte. J’ai eu énormément de mal à m’attacher à l’héroïne.

En fait j’ai eu beaucoup de mal à comprendre ses réactions. Bien souvent, je l’ai trouvée égoïste, notamment avec sa mère. Jubilee est dans le rejet total, elle se renferme et il me semble qu’elle se complaisait un peu dans sa solitude. Le fait qu’elle subisse sa maladie au lieu de la combattre m’a agacée parce que son évolution est terriblement longue. Elle stagne beaucoup trop alors que tout ceux qui l’entourent l’encourage et sont là pour elle.

Pour ce qui est de Eric, je l’ai adoré. Ce père totalement dépassé est un battant. Pas un instant il ne baisse les bras pour ses enfants. Même lorsque la situation semble désespérée, il est là. Et vraiment, il en subit des déboires!

Aja lui aussi est attachant. C’est un petit garçon très intéressant et j’ai aimé les interactions qu’il a avec Jubilee.  Ensemble, ces deux s’ouvrent sans même sans rendre compte. Leurs différents troubles les rapprochent et ils ne se sentent pas juger l’un face à l’autre. 

L’histoire a une jolie évolution. J’ai aimé la tournure qu’ont pris les événements mais j’ai hélas eu beaucoup trop de mal avec Jubilee.

La fin aussi a été mitigée. J’ai appréciée qu’elle se passe si longtemps après et que tout n’ait pas été parfait pendant cette ellipse. Mais hélas, j’aurais aimé avoir des nouvelles de certains personnages qui ont eu beaucoup d’influence sur la façon d’être d’Eric tout au long de l’histoire. 

C’est vraiment dommage parce que cette histoire avait une trame géniale mais je l’ai trouvée mal exploitée.

9 réflexions au sujet de “#341 La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte de Colleen Oakley”

  1. C’est drôle comme l’affect envers le personnage principal change tout ^^ Pour ma part j’ai vraiment adoré le roman parce que j’ai adoré Jubilee. Pour avoir été en situation de depression, je comprenais ses réactions, et pourquoi elle n’arrivait pas a sortir de chez elle après ce qui lui était arrivé. Et moi j’ai trouvé sa mère bien plus égoiste qu’elle. Abandonner sa gamine de 18 ans pour partir a l’autre bout du pays alors qu’elle vient de vivre une situation traumatisante, ça m’a choqué ^^ Comme quoi, c’est vraiment hyper personnel la lecture, j’adore comparer les avis comme ça ! Par contre, je suis d’accord pour la fin, je trouve que l’epilogue est bien trop précipité ^^

    J'aime

    1. J’adore ça en effet! C’est drôle j’ai trouvé la mère dure certes mais pour moi Jubilee l’a volontairement éloignée d’elle puisqu’elle n’a pas voulu suivre sa mère et n’a jamais voulu aller la voir. Mais comme tu dis, tout est question de perception et c’est super de partager!

      J'aime

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s