Young adult

#347 Love crescendo de Tillie Cole

Lorsque Cromwell, 19 ans, est derrière ses platines, les corps se pressent, la fièvre monte. Personne ne lui résiste. Jusqu’à la fille dans la robe violette.
Ce soir-là, Bonnie est venue voir l’ex prodige du classique qui lui a inspiré sa passion.
Son verdict tombe, implacable : la musique de Cromwell n’a plus d’âme.
Cromwell n’aurait pas dû se laisser atteindre.
Pourtant, les paroles de Bonnie rallument en lui l’étincelle de quelque chose qu’il croit mort depuis longtemps.
Alors, quand le destin les force à travailler ensemble, leur attirance mutuelle les rapproche, leurs sentiments se font plus forts.
Et, malgré les secrets qui pourraient leur briser le cœur, jour après jour, leur amour va crescendo… 

Note: 5/5

Mon avis:

Tillie Cole a toujours su me toucher. Et cette fois encore, je ne suis pas déçue, et ça a été un joli un coup de coeur. Lu en une soirée, je peux vous dire que cette histoire m’a profondément émue, mais pas comme je l’attendais. 

Bonnie est une jeune fille pleine de vie et avec un caractère bien trempée qui dénote avec sa silhouette presque chétive. Lorsque nous la découvrons la première fois, elle semble posée et n’hésite pas à dire ce qu’elle pense, même si la vérité est parfois difficile à entendre. La deuxième fois, elle tient un rôle totalement différent. Elle montre là une facette très touchante d’elle. Elle est là pour la personne qu’elle aime le plus au monde, et ce, malgré le drame qu’elle traverse et qu’elle refuse de partager. Rapidement, j’ai compris que quelque chose ne tournait pas rond. On sent que quelque chose de terrible va se jouer et même si l’on devine ce que c’est, on n’imagine pas l’ampleur que cela va prendre. 

Cromwell est un garçon à l’opposé de Bonnie. Renfermé et taciturne, il ne vit que pour sa musique electro. Il cache lui aussi un drame qui l’a rendu si amer et triste. Cependant, Bonnie et la musique vont lui offrir une nouvelle chance de s’épanouir. Je dois dire qu’avec ce personnage, j’ai appris beaucoup de choses. Le « mal » qui le ronge est extrêmement rare et j’ai aimé le découvrir. C’est quelque chose de particulièrement fascinant mais difficile à saisir pour quelqu’un qui ne le vit pas au quotidien. 

Ensemble, Bonnie et Cromwell sont des personnages touchants. Cependant, j’ai trouvé les révélations longues à venir. Mais pour moi, c’est bien le seul petit bémol de l’histoire.

Près d’eux, il y a enfin Easton. Personnage presque secondaire mais qui pour moi était incroyablement présent. Et étrangement, c’est lui qui m’a le plus bouleversée. Ce dont il souffre est parfaitement bien écrit. Et penser que des gens subissent réellement ça est absolument horrible. Easton est beau et courageux mais comment supporter tout cela malgré tout l’amour de son entourage?

Enfin, la musique tient une part essentielle dans cette histoire. Elle rythme les pages et le coeur de chaque personnage et donne encore plus d’émotions à l’histoire. 

Encore une fois, Tillie Cole a su me surprendre. Elle m’a offert une histoire vraiment originale et m’a fait découvrir beaucoup de choses. Elle maîtrise son sujet et a su me transporter.

Chaque nouveau livre de cette auteure est dans cette trempe. Les sujets diffèrent toujours et les personnages sont soignés et touchants et surtout très réalistes. J’ai déjà hâte de lire à nouveau sa plume!

8 réflexions au sujet de “#347 Love crescendo de Tillie Cole”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s