Romance

#544 Styx riders de Kalypso Caldin (2/3) | La violence d’Aphrodite

Hugo roman
pages
17 euros

La violence. C’est ce qui a marqué l’adolescence d’Alex. Tombé dans l’univers des gangs dans l’espoir d’y trouver l’argent qui lui aurait permis de sauver sa mère, il se remet difficilement de la perte de cette dernière, avec l’aide des Styx Riders qui l’ont pris sous leur aile. Mais pas question pour lui de rejoindre le club de sitôt : avant cela, il a convenu avec eux qu’il retournerait au lycée pour y terminer ses études secondaires.
C’est là qu’il rencontre Cassie, une cheerleader dont rien ne semble pouvoir entamer l’enthousiasme permanent. Bien qu’ils paraissent ne rien avoir en commun au premier abord, l’un comme l’autre sont en réalité des miraculés : elle a failli mourir noyée lorsqu’elle avait dix ans, lui a survécu de justesse à la balle que son ancien chef de gang lui a tirée en pleine poitrine. Mais si Cassie s’est remise de cette expérience, Alex continue à être hanté par ce qu’il a vu de l’autre côté, sur les rives du Styx.
Telle Aphrodite, déesse de l’amour, Cassie tente par sa douceur de ramener Alex parmi les vivants. Mais ce dernier pourra-t-il se pardonner les actes terribles qu’il a commis ?

Note : 5/5

Mon avis :

Ce tome a été un incroyable slow burn. J’attendais énormément l’histoire d’Alex, rencontré dans le premier livre. C’était un gamin détruit et dans une détresse totale. 

Aborder la dépression de l’adolescent peut être délicat. Mais l’auteure réussit l’exercice avec brio. Alex est un garçon qui transpire le désespoir, le chagrin, la solitude. Chaque mot, chaque phrase, chaque pensée qui assombrissent son cœur laissent voir l’abîme qu’il traverse et c’est bouleversant. Alex n’a plus vraiment envie de vivre. La seule chose qui semble l’animer, est la possibilité d’entrer dans le MC des Styx riders. Heureusement, le jeune homme est entouré de beaucoup d’amour. Que ce soit sa tante et son oncle, que j’ai beaucoup aimé, ou les gars du MC qui tentent de le garder hors du trou. 

Et puis il y a la lumineuse Cassie. Son frère étant membre des Styx, elle baigne un peu dans l’univers. Sa rencontre avec Alex dans sa classe va changer sa vie. Elle va tout faire pour aider le garçon a affronter ses démons. Dans la fougue de leurs dix-sept ans, ils vont commettre aussi des erreurs, prendre des risques inconsidérés, mais ensemble, ils vont parvenir à surmonter les obstacles. 

Au-delà de la dépression, il y a d’autres thèmes très durs qui apparaissent. J’ai d’ailleurs trouvé cette histoire bien plus sombre que la précédente, même si quelques touches d’humour allègent un peu l’atmosphère de souffrance qui peut régner. L’auteure offre une belle évolution à Alex, lente et très réaliste, faite de chutes et d’espoir. C’est vraiment très beau. 

J’ai adoré ces deux gamins qui vont, dans la mesure de leurs moyens et de manière très touchante être là l’un pour l’autre. De plus, la plume de l’auteure est tellement fluide, que j’ai lu ce livre en une journée !


Tome précédent
La colère d’Hadès
Tomes suivant
La luxure d’Hadès

3 réflexions au sujet de “#544 Styx riders de Kalypso Caldin (2/3) | La violence d’Aphrodite”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s