Fantastique, Jeunesse, M/M

#546 La maison au milieu de la mer céruléenne de T. J. Klune

De saxus
474 pages
23.90 euros

Linus Baker mène une vie tranquille et solitaire. À quarante ans, il vit dans une petite maison avec un chat sournois et ses vieux disques. Il travaille au Ministère de la Jeunesse Magique.
Lorsque Linus est convoqué de manière inattendue dans le bureau des Cadres Extrêmement Supérieurs du ministère, il se voit confier une mission curieuse et hautement secrète : se rendre à l’orphelinat de l’île de Marsyas, où résident six enfants dangereux : un gnome, un esprit de la nature, une vouivre, une créature inconnue, un métamorphe et l’Antéchrist. Linus doit mettre de côté ses craintes et déterminer si le directeur de cet orphelinat particulier est parfaitement qualifié pour le gérer.
Mais les enfants ne sont pas le seul secret que renferme l’île. Leur gardien est le charmant et énigmatique Arthur Parnassus, qui fera tout pour assurer la sécurité de ses protégés.
Alors qu’Arthur et Linus se rapprochent, des secrets de longue date sont dévoilés et Linus doit faire un choix : leur retirer leur toit ou regarder le monde brûler.

Note : 5/5

Mon avis :

Ce livre, c’est un bonbon tout doux, un hymne à l’amour, la bienveillance et la différence. 

Linus a une vie bien rangée. Il travaille au Ministère de la Jeunesse Magique, régenté par le fameux livre Règles et Règlements, et finalement, il applique cette rigueur dans sa vie solitaire. Tout doit être fait d’une certaine manière, peut importe les conséquences. 

Sauf que les enfants que rencontre Linus sont uniques. Comme tous les enfants, magiques ou pas. Comment un règlement aussi archaïque, créé par les non magiques terrifiés par la différence pourrait s’appliquer dans une vie quotidienne, qui bouge, qui est pleine de surprises ?

Sur cette île, Linus, que j’ai trouvé particulièrement touchant, va comprendre que la vie réelle, ce n’est pas ce qu’on lui a toujours enseigné. D’homme timide, complexé et maladroit, il va se remettre en question par amour pour tous ces enfants stigmatisés par les non magiques. Il va devenir plus aventureux et lucide sur la société en laquelle il a toujours cru et il va se battre comme jamais pour les enfants qu’il aime.

Surtout, il va rencontrer Arthur le directeur. Arthur est tout ce que Linus n’est pas, en dehors des règles, poussant les enfants à vivre par eux mêmes. Il va ainsi pousser Linus hors de sa zone de confort, nous offrant des scènes drôles et touchantes.

Je me suis attachée à tous ces personnages. J’ai adoré l’écriture douce et poétique de l’auteur. Ce livre est tellement bourré d’amour que ça fait un bien fou !

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s