Romance

#608 Scottish rhapsody de Delinda Dane

Hugo roman
333 pages
17 euros

Erynn Wallace avait depuis longtemps oublié que l’Écosse coulait dans ses veines. Grandir à Londres auprès d’une mère anglaise ne l’a sans doute pas aidée à cultiver ses racines…
Mais en retournant dans son village natal pour l’enterrement de son grand-père, elle ne pensait pas se sentir aussi dépaysée. Les gens, l’accent, les coutumes… elle a tout oublié. Et ce n’est pas Lachlan Cameron qui risque de la mettre à l’aise.
L’héritier du clan des Cameron semble même la traiter avec un dédain particulier. Il ne voit en elle qu’une opportuniste, venue rafler son héritage avant de repartir chez l’ennemi. Qu’importe à Erynn l’avis de cet inconnu, certes séduisant, mais parfaitement désagréable ?
Ce qui est certain c’est qu’il serait beaucoup plus facile de l’ignorer si, pour préserver le domaine de ses ancêtres, elle n’était pas contrainte de l’épouser…

Note : 5/5

Mon avis :

C’est avec grand plaisir que je découvre enfin la plume de cette auteure et, clairement, je ne suis pas déçue. J’ai tout aimé dans ce livre

Déjà, j’ai adoré que l’on soit plongé rapidement dans le vif du sujet. L’auteure ne tourne pas en rond, tout va très vite, mais attention, pas dans le mauvais sens comme j’ai déjà pu le voir ! Pas de fioriture, les personnages ne tournent pas autour du pot, les évènements s’enchainent avec une fluidité confondante et les sentiments émergent d’une excellente façon !

Erynn, c’est un peu Miss Catastrophe. Elle les cumule, mais garde un sens de la répartie inégalable qui m’a fait très souvent beaucoup rire. Elle affronte la vie et ses épreuves la tête haute et surtout, j’ai adoré qu’elle ne se laisse jamais intimider par qui que ce soit ! Quant à la décision qu’elle prend pour son père, je dois dire que je n’aurais pas eu son cran pour l’accepter ! Mais j’ai tellement aimé sa jolie relation avec cet homme qui a déjà tant souffert et s’est toujours sacrifié pour le bonheur des autres. 

Lachlan est plus dans la colère. Il subit lui aussi ce mariage, mais contrairement à Erynn, il n’y met aucune bonne volonté. Il est totalement braqué. Cependant, peu à peu, la fraicheur et la franchise de la jeune femme vont faire tomber ses barrières et on découvre un homme brisé qui n’a plus goût à rien. 

Malgré les drames personnels de Lachlan qui donnent la touche d’émotion et font monter les larmes aux yeux, je retiens surtout de cette histoire l’humour à chaque page, les punchlines hilarantes et les personnages attachants. C’est fluide, ça se lit vite et c’est une super immersion au milieu des sexy highlanders… enfin de l’Ecosse quoi !

Publicité

1 réflexion au sujet de “#608 Scottish rhapsody de Delinda Dane”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s