Mythologie

#589 Circé de Madeline Miller

Pocket
549 pages
8.50 euros

Fruit des amours d’un dieu et d’une mortelle, Circé la nymphe grandit parmi les divinités de l’Olympe. Mais son caractère étonne. Détonne. On la dit sorcière, parce qu’elle aime changer les choses. Plus humaine que céleste, parce qu’elle est sensible. En l’exilant sur une île déserte, comme le fut jadis Prométhée pour avoir trop aimé les hommes, ses pairs ne lui ont-ils pas plutôt rendu service ? Là, l’immortelle peut choisir qui elle est. Demi-déesse, certes, mais femme avant tout. Puissante, libre, amoureuse…

Note : 5/5

Mon avis :

Raconté à la première personne, Circé nous envoûte en nous racontant sa vie. Circé grandit auprès d’une famille qui la méprise et ne s’en cache pas. Alors elle se fait invisible, insignifiante en espérant que son père finira par la remarquer. 

Quand Circé découvre les tourments de l’amour, elle se découvre une force incroyable et surtout un don particulier et elle sera prête à tout pour l’homme qu’elle aime. Mais Circé est une femme qui se fait trop remarquer. Elle est alors exilée sur une île déserte. 

Contre toute attente, Circé va se révéler. Elle va apprendre à vivre et surtout, elle va apprendre seule à développer son don pour la sorcellerie. Les années passent, la solitude pèse parfois. Mais lorsque Circé est encore une fois confrontée à l’horreur des hommes face à une femme seule, elle va devenir une incroyable sorcière. Une femme forte qui refuse de se laisser faire. A n’importe quel prix. 

Au fil des siècles, Circé va connaître l’amour, la mort, la magie. Elle va affronter sa famille, elle va se battre et assumer les erreurs qui l’ont conduite à cet exil. Le jour où elle deviendra mère, Circé affrontera même les Dieux pour son enfant. 

Circé, c’est une histoire de femme qui vit sous le joug des hommes, mais qui va s’en défaire et qui va devenir maîtresse de sa vie. Et personne ne pourra l’en empêcher. C’est aussi une histoire de sororité avec une femme que l’on aurait jamais imaginée dans le cercle intime de Circé. Ensemble, elles seront plus fortes, même si elles ne pourront rien contre le destin choisi par les Trois Parques. Mais quoi que le destin lui réserve, Circé choisira elle-même son avenir. 

Madeleine Miller nous offre une héroïne puissante et attachante. De son écriture fluide, elle nous emmène au fil des siècles et au gré des mythes grecs à la rencontre de Dieux, Demi-Dieux et Héros cruels mais toujours aussi fascinants. 

Publicité

1 réflexion au sujet de “#589 Circé de Madeline Miller”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s