Publishroom, SF

#213 Les cercles de l’éternité de Jean-Louis Ermine

Dans un futur lointain, les hommes ont découvert le secret de l’éternité, mais cette invention n’est pas sans conséquences. La personne qui emprunte cette voie entre dans un processus de dégénérescence, qui fait ressortir ses plus bas instincts. Le monde se divise alors, et se structure en « cercles », correspondant chacun à des stades de décadence plus ou moins prononcés.
Face au déclin de l’humanité, le gouvernement finit par retrouver la trace d’un mystérieux scientifique, dont les recherches sur l’immortalité auraient abouti. Laurie et Simon, deux marginaux, sont chargés de ramener le professeur et de redonner espoir aux habitants des cercles. Pour cela, ils devront s’aventurer au-delà des terres connues, là où la barbarie règne en maître absolu.
Une chasse impitoyable est lancée, et les entraînera dans une véritable traversée des enfers.
L’éternité leur réservera encore bien des secrets.
Merci à Publishroom pour ce service presse. Pour le retrouver, c’est ici!

Note: 3/5

Mon avis:

Laurie et Simon sont 2 personnes totalement à l’opposé. Dans un monde dans lequel « choisir » de devenir immortel grâce à une drogue est possible, Laurie n’aspire qu’à rester mortelle et n’apprécie pas forcément ceux qui ont choisi de le devenir. Pour autant, elle fait son métier sans sourciller: apporter des proies aux immortels afin qu’ils assouvissent leur violence provoquée par la drogue en question.

Simon lui avait choisi cette voie mais son corps a rejeté la drogue et aujourd’hui, il est soumis a une surveillance malsaine médicale pour comprendre d’où vient ce rejet et pourquoi il n’en garde aucune séquelle.

Lorsque le gouvernement les recrute pour retrouver le Professeur Soler qui aurait découvert une solution miracle, Simon et Laurie vont devoir parcourir les différents cercles pour tenter d’aller plus loin voir si ce professeur n’est pas là-bas.

Et c’est justement au fil des traversées que l’on peut découvrir ce que cette drogue provoque. Chaque cercle semble correspondre à une étape encore plus violente. L’éternité à un prix et il est terrible.

Le plus déroutant étant le point de vue externe de la narration. En effet, si ce n’est grâce à leurs expressions et leurs actes, on ne sait jamais ce que pensent les héros. Difficile de s’attacher à eux. Nous sommes spectateurs de l’homme et de ses dérives, impuissants.

Au-delà de la réflexion qui est inévitable sur l’éternité et les hommes prêts à perdre leur humanité pour éviter la mort, l’auteur nous offre ici un récit glacial dans une atmosphère oppressante.

Une lecture surprenante que j’ai apprécié et qui m’a vraiment fait sortir de ma zone de confort!

 

9 réflexions au sujet de “#213 Les cercles de l’éternité de Jean-Louis Ermine”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s