New adult

#522 Love & lies on campus de Emma Green

Addictives
580 pages
17.90 euros

À la fac de San Diego, depuis quatre ans, Arlo Sheridan est chez lui : ici il respire vraiment. Enfin, il respirait, jusqu’à ce que « Baby Tillie » ait l’âge de les rejoindre sur le campus, Colleen et lui.
Colleen, c’est la grande sœur de Tillie et la meilleure amie d’Arlo. Ces deux-là sont liés par un truc indéfinissable et rien ni personne ne pourrait passer avant leur amitié.
Mais la petite sœur intouchable n’a plus rien d’un bébé. Son arrivée pourrait même tout changer…
Arlo a été chargé de veiller sur les sœurs Sinclair comme un grand frère. Parce que sur le campus de la San Diego State University, les dangers sont partout.
Et surtout là où on ne les attend pas. Peut-être même que le plus grand danger, pour elles deux, c’est lui.

Note : 5/5

 

Mon avis :

Encore une histoire bouleversante de la part de Emma Green. Je savais que j’aimerai vu le résumé, mais je n’imaginais pas à quel point ! Les auteures ont su me surprendre du début à la fin. Pas une fois, je ne su à l’avance ce qui allait se passer. 

Ce livre, c’est l’histoire d’amour impossible d’Arlo et de Tillie. Mais c’est surtout l’histoire de Colleen. Parce qu’en dehors du fait que les deux héros sont les piliers de cette romance bien sûr, Colleen en est le personnage central. 

Arlo est un garçon particulièrement attachant. C’est un étudiant sérieux qui veut absolument réussir son diplôme, un sportif accompli, mais c’est surtout un garçon capable de mettre toute sa vie entre parenthèse pour aider la seule personne qu’il aime depuis qu’il est gamin, Colleen. Pas d’un amour tendancieux, mais d’un amour amical comme on en voit peu. Mais lorsqu’il revoit la soeur de Colleen, Tillie, la donne va changer. Parce que la jeune fille solaire l’attire. 

Tillie arrive à la fac, pleine d’avenir. Elle est amoureuse d’Arlo depuis toujours mais sait que c’est impossible par rapport à sa soeur. Pour Tillie aussi, la vie tourne autour de Colleen. Elle fait tout pour la protéger, pour lui éviter de souffrir et préfère renoncer à son amour pour elle. Sauf que parfois, c’est dur de résister. 

Mais Colleen est fragile. Elle est fonceuse, grande gueule, n’a peur de rien en apparence. Cependant, elle a ses problèmes. Des problèmes tels que tout le monde marche sur des œufs avec elle. Son comportement est borderline, égoïste, désespéré. Mais il est impossible de ne pas s’attacher à cette fille perdue qui ne ressent que solitude alors qu’elle est tant aimée et qui semble couler sans pouvoir s’arrêter.  

Qu’elle soit là ou pas, Colleen est dans la peau d’Arlo et Tillie. Dans leur cœur, dans chacune de leur décision. Comment s’aimer quand on est deux gamins au passé douloureux et quand on veut protéger une personne encore plus fragile que soit ? Comment s’aimer sous les regards porteurs de jugements des autres ? Comment s’aimer soi-même quand on vécu tant de déceptions ?

Pour moi, ce livre, c’est un hymne à l’amour et à la vie. A l’amour filial, à l’amour amical, à l’amour de soi, quelque soit la manière de s’aimer, quelques soient les personnes que l’on aime. C’est un hymne aux personnes qui souffrent en silence alors qu’elles ne demandent qu’à être entendues. 

Ce livre m’a transportée. Il m’a émue, bouleversée, parfois même fait rire ! Mais il m’a aussi permis de découvrir des personnages incroyablement profonds et beaux !

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s