Fantastique, Uchronie

#369 Lady Helen de Alison Goodman (3/3) | L’ombre des mauvais jours

Gallimard Jeunesse
644 pages
21 euros

Bath, décembre 1812…
Lady Helen prépare son mariage avec le duc de Selburn, mais son esprit est ailleurs : sa mission de Vigilante Suprême n’est pas encore accomplie. Cette double vie met la jeune femme au supplice. Non seulement elle doit résister à ses sentiments pour le charismatique lors Carlston, mais elle doit aussi maîtriser ses nouveaux pouvoirs. Et la confrontation finale avec leur grand ennemi, l’Abuseur Suprême, est imminente…

Note: 4.5/5

Mon avis:

Ce tome 3 clôture cette série avec brio! J’ai passé un excellent moment de lecture et il n’y a eu aucun temps mort! L’histoire se déroulant sur un moins environ, le rythme est d’autant plus soutenu qu’il se passe énormément de choses!

Si jusque là Lady Helen était très surveillée, il faut avouer que ses fiançailles ont sacrément aggravé les choses! Sa tante fait en sorte qu’elle ne soit jamais seule et l’aversion de Selburn envers Carlston ne va pas faciliter les rencontres du Club. Du coup, tout le monde va faire preuve d’ingéniosité pour pouvoir se préparer au combat final contre l’Abuseur Suprême! J’ai toujours autant aimé la jeune héroïne. Il lui arrive des choses terribles et elle doit sans arrêt se contrôler afin de ne rien dévoiler aux yeux de son entourage. Elle a un sacré caractère qu’elle doit brider et son attitude est parfaitement cohérente avec son époque même si pour moi, cela a été pénible de lire certains passages.

Lord Carlston est toujours bien présent et il ne cache plus vraiment son amour pour la jeune femme, sans pour autant franchir les limites. C’est un homme vraiment droit et bon et il fait une confiance aveugle en la jeune femme! Et il faut bien le reconnaître, qu’un homme fasse confiance à une femme combattante à cette époque, c’était plutôt rare! Le fait que les deux jeunes gens doivent se surveiller et avoir le minimum de lien donnent plus d’intensité à leurs scènes et leur amour est d’autant plus touchant!

Autour d’eux, j’ai adoré tous leurs alliés. J’ai eu un attachement tout particulier pour Darby, la Terrene de Lavy Helen. Celle-ci lui fait d’ailleurs la très belle remarque que, si elle est née d’un rang inférieur à sa maîtresse, elle a eu la liberté d’écouter son coeur et de choisir l’homme de sa vie. Alors qu’Helen est prisonnière des conventions et n’a aucune liberté.

Tout ce qui a trait à la féminité et à la place de la femme est bien mis en avant ici. Pendant toute cette période, la conscience de Lady Helen la travaille. Ses sentiments ambivalents envers le duc et Carlston, sa future place de Vigilant Suprême après son mariage et surtout sa furieuse envie de liberté lui occupe l’esprit en permanence. La jeune femme va devoir faire des choix et ce n’est pas facile. Son personnage est particulièrement bien travaillé et c’est un plaisir de la voir s’affirmer par petite touche petit à petit!

Bilan de la saga:

Il faut reconnaître à l’auteur qu’elle a fait un excellent travail pour retranscrire à la perfection cette période historique. Les détails descriptifs sont très pointus et cela permet une immersion totale dans l’histoire. De plus, particulièrement féministe, cette trilogie nous offre des femmes fortes et réalistes qui évoluent énormément! Même si cela n’a pas été un coup de coeur, j’ai adoré cette lecture que j’ai trouvé très addictive. Je suis même un peu triste de laisser là Lady Helen et Lord Carlston!


Tomes précédents
Le Club des Mauvais Jours
Le Pacte des Mauvais Jours

5 réflexions au sujet de “#369 Lady Helen de Alison Goodman (3/3) | L’ombre des mauvais jours”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s