Romance

#452 Le grand nord de Sarina Bowen (6/6) | Etincelles

Tuxbury Publishing LLC
345 pages
13.99 euros

Skye Copeland, présentatrice à la télévision, est en congé forcé après avoir malencontreusement dessiné un zizi sur la carte de la circulation routière.
Elle doit prendre le temps d’y réfléchir. Comme si c’était sa faute si le tracé, ce jour-là, avait la forme d’un sexe masculin !
Skye ne trouve pas ça drôle du tout. Elle a besoin de ce travail. Et c’est la seule raison pour laquelle elle a accepté de couvrir une histoire dans le coin qu’elle déteste le plus au monde, cet enfer sur terre connu sous le nom de Vermont.
Ce sera rapide. Un bref aller-retour. Un peu comme… enfin, bref. Skye a l’intention de faire un saut incognito dans la ville qui, autrefois, a essayé de l’anéantir, de recueillir les informations nécessaires et de retourner chez elle – et dans les bonnes grâces de son producteur. Aussitôt dit, aussitôt fait.
L’ennui, c’est que tout se déroule de travers dès l’instant où elle franchit les limites du comté. Sa belle-sœur cherche à échapper à un dangereux trafiquant de drogue, et le policier responsable de l’affaire n’est autre que Benito Rossi, l’homme qui a brisé son cœur d’adolescente.
Ses yeux bruns la bouleversent toujours. Elle est bien déterminée à lui renvoyer en pleine face ce qu’il a fait douze ans plus tôt, mais c’est sans compter sur les étincelles d’autrefois, toujours aussi vives entre eux. Gare à l’explosion !

Note : 4/5

Mon avis :

Ce tome est bien plus sombre que les précédents. Les thèmes abordés sont durs et j’avais peur que l’auteure laisse ses personnages trop longtemps dans la rancœur et la colère. Heureusement, cela n’a pas été le cas et j’ai passé un très bon moment .

Skye reste traumatisée par son enfance et son adolescence. Elle n’a pas une vie super satisfaisante surtout niveau professionnel mais pour autant, elle reste forte et se bat de toutes ses forces pour avoir le meilleur. C’est réellement une battante et je l’ai beaucoup aimée. Affronter ses pires peur vont la pousser à se dépasser encore et obtenir enfin ce qu’elle mérite.

Benito était déjà apparu précédemment et c’était quelqu’un que j’aimais déjà beaucoup. Et dans cette histoire, je l’ai encore plus apprécié. Il est droit dans ses bottes et lorsqu’il revoit Sky au bout de toutes ces années, il ne va pas faire des tonnes de reproches contre-productifs, il va simplement essayer de comprendre.

C’est ce que j’ai aimé dans cette histoire. A aucun moment l’auteure n’a prit le chemin que je craignais et elle a réussi à me surprendre tout le long de ma lecture.

Je sais qu’il existe un autre tome mais je ne sais pas du tout quand il sortira. Et j’avoue que j’ai envie de prolonger encore un petit peu ma visite dans le Vermont !


Tomes précédents
Amertume
Ancrage
Secrets
Renouveau
Incartade

10 réflexions au sujet de “#452 Le grand nord de Sarina Bowen (6/6) | Etincelles”

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s