Dark romance

#554 Devil’s night de Penelope Douglas (5/6) | My darkest sin

Collection &h
667 pages
17.90 euros

Quand votre survie dépend de votre pire ennemi…
Bienvenue à BlackChurch. Une prison ultra-secrète, cachée au milieu des bois, où les familles riches envoient leurs héritiers rebelles. Ici, les instincts les plus primaires se déchaînent. Les règles ? Pas de contact avec l’extérieur. Pas de drogue. Pas d’alcool. Pas de fille.
Will pensait que BlackChurch n’était qu’une légende, jusqu’à ce qu’il se retrouve du jour au lendemain isolé dans cette demeure sinistre, avec quatre autres détenus. Obligé de chasser sa viande dans la forêt, sans savoir combien de temps durera son exil.
Un jour, contre toute attente, une fille atterrit à BlackChurch. Emory. Cette vipère, qui a envoyé Will en prison des années plus tôt, se trouve désormais à sa merci. Mais alors qu’il tient enfin sa vengeance, voilà qu’il ressent le besoin absurde de la protéger de ses codétenus…

Note : 5/5

Mon avis :

J’avais trouvé le tome précédent incroyable. Et bien, ce dernier livre, qui clôture ( ou pas ? ) la saga est encore meilleur. Toutes les réponses se mettent en place, les derniers secrets sont dévoilés, les masques tombent, pour le meilleur et pour le pire.

Ici , d’un chapitre à l’autre, on oscille entre passé et présent, entre le point de vue d’Emory et celui de Will. Aucun temps mort, juste une ambiance terriblement lourde de non-dits et de violence. A vrai dire, j’ai eu énormément de mal à lire les passage du passé d’Emory. Ce qu’elle subit était extrêmement dur et pénible à lire. On n’imagine pas une seconde que ce que ce qu’elle vit va la pousser à prendre des décisions terribles aux répercussions désastreuses. Tout s’enchevêtre. Emory est forte mais elle se sent tellement isolée et fragile. Pourtant, petit à petit, on voit la rage prendre possession de son coeur. A tel point que seul Damon pourrait la comprendre, lui, le plus borderline de tous les cavaliers. Et j’ai d’ailleurs adoré la relation entre eux qu’on découvre peu à peu. 

Will est enfermé dans Blackchurch depuis plus d’un an. Il est difficile de comprendre ce que signifie ce lieu au début et encore moins ce que Will y fait. Mais quand la lumière se fait, on découvre un scénario hallucinant, sans la moindre faille. 

Will et Emory on un passé très compliqué ensemble. J’ai adoré retrouver, dans le passé, le Will jovial et amoureux. Pour autant, il peinait à trouver sa place au milieu de ses amis. Près d’Emory, il se sentait chez lui. Aujourd’hui, il est plein de colère après la trahison de la jeune femme. Et surtout, il cache vraiment énormément de choses. Des informations dingues !

Comme toujours, les actes des personnages sont limites. Ils font tous peurs car on ne sait pas jusqu’où ils vont aller et qu’on les sait capable de tout les uns pour les autres. En tout cas l’auteure n’a pas son pareil pour faire monter l’angoisse et pour révéler les secrets pile quand il le faut. De plus, je dois reconnaitre que certaines scènes m’ont pas mal émue tant l’émotion était forte. 

Quant à la fin, je ne sais pas quoi en penser. Suite ou pas ? Je n’en sais rien mais, quoi qu’il en soit, cette série reste pour moi l’une des meilleures que j’ai lu !


Tomes précédents
Dark romance
Dark desire
Dark obsession
Conclave

Tome suivant
Fire night

Alors, vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s